dimanche 1 novembre 2009

Depuis le 1er novembre 2001 et bien avant...

Depuis le premier novembre 2001 et bien avant, Julien fait partie de notre vie... Ce matin, à 6h36, notre aîné, notre crapaud, notre Jude a eu 8 ans.

Il est né le 01/11/01 - une date binaire (idéal pour un papa ingénieur en informatique) - après 32h de travail... Décidemment, après tout ce temps, je commençais à douter qu'il y avait bel et bien un beau garçon dans mon bedon... Un Julien qui m'a finalement parachutée dans l'univers de la maternité (ouf!)...

Parce que oui, je savais que c'est un Julien que j'attendais. Nous avions aussi fait le voeu de ne pas avoir un enfant qui longe les murs, qui vit dans la peur, etc... On en voulait un qui avait la force de s'exprimer, le courage d'être celui qu'il est.

Nous avons été servis.

Julien, de nos quatre enfants, c'est celui qui a parlé le plus tard... Pas si tard, mais quand même... Probablement vers 18-19 mois. Mon souvenir est vague, mais l'impression que ça me laisse, c'est qu'il était muet (très peu "sonore" comme enfant) et ensuite, du jour au lendemain, il nous tenait de grands discours structurés!

S'il n'a pas parlé très tôt, il a été mobile rapidement... À 6 mois, il était risqué de le laisser seul sur le plancher du salon (il a déjà mangé une revue), à 8 mois, il se levait debout et se déplaçait et à 1 an et quelques jours, il marchait avec toute l'assurance requise.

Il était un peu rébarbatif à l'autorité. L'attacher dans sa poussette, dans sa chaise-haute ou dans son banc d'auto relevait de l'exploit - on s'en sortait en sueur.

Le faire dormir était un défi important - Benoit l'a promené de nombreuses nuits dans son banc d'auto, on lui en a fait faire des promenades dans notre Mazda... on a eu souvent peur qu'il se réveille aussitôt assoupi - on a manqué de sommeil!!!

Encore aujourd'hui, il nous met souvent au défi... Pour que Julien fasse quelque chose, il ne faut pas l'y obliger... il faut le convaincre, le persuader. Un vrai petit Benoit... Mais à l'école, il se plie avec bonheur à l'autorité.

Si nous avons eu des inquiétudes sur ses habiletés sociales à un certain moment, force est d'admettre aujourd'hui qu'il a le tour de séduire et d'obtenir ce qu'il veut... Déjà, en 2e année, il est président de sa classe, impliqué au conseil étudiant, ami de tous, convoité par les filles...

Il est doué dans tout ou presque - on a l'impression que rien ne lui résiste... Il apprend et assimile rapidement... C'est un créatif, un inventif, un scientifique... Il est curieux comme un petit singe...

Un petit émotif qui apprend tout doucement à verbaliser ses émotions, qui accepte maintenant d'avoir de la peine, d'éprouver de la colère... Et qui arrive souvent à canaliser tout cela vers quelque chose de positif...

Il aime aider - ses amis à l'école, les autres participants au kinball, ses grands-parents, nous-mêmes et ses soeurs et son frère...

Son défaut le plus important est peut-être là, justement, "ses soeurs et son frère" - à 8 ans, il est l'aîné de quatre enfants et parfois, avouons-le, il se prend pour le roi, le grand qui sait tout et qui a le pouvoir et le contrôle sur le plus petit... Mais déjà, alors qu'il parlait à peine, il nous disait qu'il était un petit adulte, mais un adulte quand même... Un "vieux" (grincheux, parfois) dans un corps d'enfant!

Pour l'aider à être un adulte facilement heureux, je crois que nous avons à travailler sur sa capacité d'adaptation... C'est un petit inquiet, un exigeant, un intransigeant... Il faut vraiment qu'on arrive à le convaincre que la vie est facile et légère, que derrière la peur, il a tant à découvrir... Finalement, c'est de travailler sur la confiance, parce que plus il la développe, plus il affronte les défis avec sérénité...

Au fond, il a tout pour être heureux - tout est en place... Et plus il grandit, plus je constate qu'il fait partie de la catégorie des optimistes - il ne se décourage pas facilement, il voit les choses d'un bon oeil (sauf quand il est fatigué ou trop stressé) et surtout IL VEUT (il veut tout, en fait!!!)...

Il sera sûrement un grand homme... il est déjà un grand garçon... Et nous sommes comblés puisqu'il s'agit de notre fils, notre petit Julien, si unique et exceptionnel...

Bonne fête mon Julien... on t'aime!

P.S. Profites bien de ton rêve, cet après-midi - tu t'envoles... j'ai hâte que tu me racontes!!!


6 commentaires:

coccinelle36 a dit…

Bonne fête Julien!!

Ma petite Océane a exactement 16 jours de différence avec lui!

Superbe ta page;)

martouille a dit…

j'ai adoré te lire... quelle chance de savoir écrire ainsi... un bon anniversaire à ton grand !

ps : la photo de ta page est superbe, ce regard et ce sourire :-)

Ladybird a dit…

Bon anniversaire!!!
Ton récit est vraiment grandiose, comme Martouille, je rêve d'avoir une aussi belle plume pour dire d'aussi belle chose.

loustic a dit…

Bonne fete Julien !!!!
Profites bien de ton cadeau magique xxxxxx

Tu le sais Joanie, je te le repete, tu as des talents de conteuse extraordinaires.
C'est toujours une histoire à laquelle on veut une suite.
Continue à nous gater.
Peut etre aussi permettrais tu à Julien de nous conter avec ses mots à lui ici meme ce qu'il a aimé de son cadeau.

Marie-France alias Badbarbie a dit…

J'ai beaucoup aimé lire ton histoire, très attachant, émouvant et on sent tout l'amour que tu as pour tes enfants!

celia a dit…

C'est une déclaration magnifique que tu as fait là à ton fils...Bravo!!!