vendredi 7 mars 2008

Mon petit coeur au sein de mon clan...

C'est toujours un peu stressant de penser à avoir un nouveau bébé - qu'il s'agisse du premier ou même du quatrième... La seule différence, c'est que les inquiétudes ne sont pas nécessairement les mêmes.

Alors, la transition vers un quatrième bébé me poussait à me questionner... D'autant plus qu'en même temps, ou presque, Julien commençait l'école. Comment intégrer un nouveau bébé, apprivoiser une nouvelle routine plus ''stricte'', tout en s'occupant de tout le monde en même temps.

Finalement, je dois avouer que ça se passe bien et que ça s'est bien passé dès le début. Julien s'est facilement adapté à l'école - les crises matinales que j'anticipais n'ont pas eu lieu. Il n'aimait pas l'autobus - mais l'autobus passant devant la maison de mes beaux-parents, ceux-ci ont commencé à sortir pour envoyer la main à Julien à chaque matin. Ça a tout changé - il avait hâte de prendre l'autobus pour voir grand-papa et grand-maman... Il se sentait privilégié par rapport aux autres amis. Ce petit geste a vraiment amélioré mon quotidien matinal - merci Cécile et Michel :-).

Et je dois l'avouer, en fait de 4e bébé, Rafaelle est exceptionnelle (pour ne pas dire parfaite). C'est un coeur sur deux pattes, une boule de rire et de sourire. Elle a un caractère souple, s'est intégrée rapidement à notre routine. C'est une petite puce patiente, qui se contente facilement. Les autres enfants l'ont acceptée dès sa naissance - ainsi nous avons évité des conflits. Olivier et Julien s'en occupent souvent et pour Florence, c'est comme si elle avait toujours eu une petite soeur...

Et puis, on a la chance d'être bien entouré... Quand les matins sont plus difficiles (que l'autobus tarde à arriver...), Sophie vient s'occuper des trois plus jeunes - m'enlevant ainsi la pression de ne pas avoir le pouvoir de me diviser. Dès qu'on a besoin d'aide ou de temps à deux, nos parents et Sophie sont disponibles pour s'occuper de un enfant aussi bien que de quatre... On est vraiment choyé... et on le sait!!! Sans eux, c'est évident qu'avoir quatre enfants, ce serait plus éprouvant!!!

Reste quand même qu'avec quatre cocos de 6 ans et moins, il nous arrive d'être fatigués... Quand ils se couchent le soir, on est content de pouvoir se reposer, de pouvoir souffler un peu. Parfois, on rêve qu'ils aient un piton ''mute'' ou ''pause''... Mais quand on les regarde rire, décrouvrir, parler, bouger, aimer, on est vraiment heureux d'avoir une si belle famille... je devrais dire, un si beau clan!!!

3 commentaires:

coccinelle35 a dit…

J'aime bcp ta façon d'écrire;)

Ta page est vraiment belle..les doodling sont vraiment réussis ça donne un petit qque chose de spécial à ta page;)

Sandra a dit…

ahhh c'est tellement beau ce que tu as écris !!

ta page est suberbe, comme toujours ;)

Malaury a dit…

Quel beau texte! Ça donne presque (j'ai dit presque!) envie d'en faire quelques autres pour être aussi bien entouré que vous.