vendredi 22 janvier 2010

L'art de tromper les enfants...


Il y a quelques années, Julien s'inventait à l'occasion des bobos... Nous savions que ces bobos étaient en fait des prétextes pour obtenir de l'attention, dans un nouveau contexte assez stressant - la maternelle!

Pas question de lui donner des médicaments... De toute façon, même quand c'est nécessaire, nous sommes relativement réticents... On avait beau le rassurer, essayer de lui donner confiance, ça ne fonctionnait pas très bien!

Jusqu'au jour où les placébos sont entrés dans notre vie... Juste après l'Halloween... Les rockets - que j'appelais les bonbons pilules quand j'étais petite. Dans un petit pot de câpres nettoyé, nous avons mis quelques rouleaux, défaits, il va sans dire... Julien mangeait des rockets... et avait un placébo quand il ne feelait vraiment pas lol - et on lui disait "Écoute mon grand, tu as eu un placébo (on n'appelait pas ça médicament), d'ici 15 minutes, ça ira mieux" - et c'est ce qui se passait - il n'y avait plus lieu de se plaindre... Je pense qu'on a dû jouer le jeu en tout et pour tout à peu près trois fois - ensuite, guérison miraculeuse du grand malade!

Aujourd'hui, le petit pot de placébos est toujours dans l'armoire. Julien et Olivier savent que les placébos sont en fait des bonbons... Alors quand on leur en offre un, ils savent qu'on se moque un peu de leurs maladies imaginaires... Et honnêtement, avec les trois autres, nous n'avons jamais joué le jeu... Mais le nom reste - dans les bonbons, ce sont des rockets et dans le petit pot, des placébos!


Ben oui, je sais que ce genre de comportement est à proscrire, que ce n'est pas beau de tromper ainsi son enfant... Mais ça a réglé le problème assez rapidement et encore aujourd'hui, ça nous permet de traiter avec humour les petits bobos de la vie!

4 commentaires:

Marie4poches a dit…

Moi aussi j'appelais ça des bonbons "pillules". J'aime bien la petite histoire que la page raconte. ;)

coccinelle36 a dit…

Pareil pour moi, les rockets j'appelais ça des pilules!

Ce thème tombe à pic car depuis le retour à l'école (après les fêtes) que ma plus jeune ne veut plus dormir..elle est subitement tombée jalouse de son ado de soeur qui se couche 1h plus tard et subitement les bobos au ventre sont sortis..Ben mon chum lui a trouvé un placébo et après 3 jours fini les maux de ventre (à moins que ça ait marché pour vrai? Mon chum lui faisait manger un pruneau par soir en disant qu'elle n'aurait plus mal au ventre!)..

Ta page est superbe et j'aime bien l'idée du thème!

Claudine a dit…

Ohhhhhhhh trop cute l'histoire de ces petite pilules.

Moi j'appelle ça un pieux mensonge. Un mensonge pour aider quelqu'un hiiiiiiiiiii alors j'espère que tu te sentiras moins coupable d'avoir menti à un enfant. T'as juste à penser au Père Noël, ça c'est un grosse menterie qui perdure, perdure,perdure mais ça reste des beaux souvenirs.

Boo a dit…

Oh woow quelle belle histoire en ce samedi matin... exactement le genre de partage que j'adoreee... Merci!!

ps moi je prenais les smarties comme des 25 et je m'imaginais être une machine distributrice... cou donc!